Courgettes Goma-ae

courgettes goma

En ces temps diluviens, je pense très fort aux travailleurs de l’extérieur. Pénible de passer la journée sous une douche froide. Je leur dis merci aussi, pour me donner un si désopilant spectacle. Car là où je me trouve à Saint-Martin-le-Beau, un village de viticulteurs au milieu de la Touraine, tout le monde se promène à bord de vieux tracteurs rouillés vêtus des magnifiques k-way des années 70 : rouge vif, bleu roi, vert, orange. Quand ce ne sont pas les pépés qui s’y mettent, et partent à l’abordage du bitume détrempé, la gapette vissée sur le chef, avec sur les genoux le tablier de toile cirée jaune-vif : véridique, magique.

Mieux encore, comme la maison est pile en face de la boîte au lettre du village, j’ai le privilège d’assister au ballet des habitants pour poster leur courrier. Toutes les chorégraphies sont à imaginer : le chauffard qui ne veut pas se mouiller et préfère sacrifier ses pneus en montant sur le trottoir plutôt que de sortir. La femme à talons aiguilles qui patine sur les pavés mouillés et se rattrape de justesse à la poubelle publique puis prend un air horrifié en regardant sa main souillée. Le type insensible aux saisons, qui se promène comme si de rien n’était, alors que le bout de son nez se transforme en gouttière – d’ailleurs j’avais déjà remarqué qu’il était toujours habillé de la même manière, qu’il neige, pleuve ou qu’il fasse beau.

Mais la palme reviendrait probablement à la commère postée derrière sa fenêtre, coiffée comme un porc-épic, qui glousse en regardant les autres au lieu de travailler (suivez mon regard).

courgettes sesame

C’est fou comme ces temps pluvieux pousse à l’inactivité, tu ne trouves pas ? On est terrassé par l’envie de se couler sous la couette et de regarder un bon film. Du plomb se met à couler dans les veines, que seul un bon bain moussant parviendra à fluidifier. Dans ces moments là, il faut pouvoir se cuisiner un truc très bon, très vite

…comme ces courgettes façon goma-ae, une préparation japonaise où l’on mélange du sésame moulu (gomasio) avec un peu de sauce soja et de sucre (ici du miel miam). On la sert avec toutes sortes de légumes verts, ici des courgettes car c’est enfin la saison ! Elles sont préparées de façon minimaliste et précise, coupées en quartiers et sautés quelques minutes à la poêle : c’est grillé à l’extérieur, fondant en-dessous, légèrement croquant au coeur.

Nota : le gomasio est un mélange moulu de sésame et de sel. Il se trouve facilement dans les magasins de type diététique, en dehors de cette recette, il se saupoudre allègrement sur les salades, le riz, les desserts…

Bon film ;) Pour agrandir la recette, clique-dessus. Avec des épinards, des haricots verts ou des asperges c’est aussi fantastique.

courgette goma recette

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

13 réponses à Courgettes Goma-ae

  1. C’est une chouette manière de préparer des courgettes je trouve…

  2. Formidable cette recette !!

  3. Cassoco dit :

    Bonjour Mathilda,
    J’ai justement acheté mes premières courgettes sur le marché et m’interrogeais ce matin sur comment les préparer. Et pourquoi pas à la goma-ae ? Voilà une bien jolie façon de démarrer la saison de la courgette ….et pourquoi pas d’arrêter la pluie de tomber ? Ah oui mais non, parce que le spectacle deviendrait moins marrant, non ?

    • Mathilda dit :

      Eh oui, en plus la pluie ça n’obéit pas. Au moins, c’est la saison des courgettes ;)

      • Cassoco dit :

        Testé et approuvé en version à la plancha, … et même refait ce midi en version à la poêlé, pour finir la sauce et par gourmandise.
        Nous l’avons néanmoins trouvée beaucoup trop sucrée à notre goût, et il m’a fallu ajouter pas mal de miel. Pas grave, c’est facile à ajuster.
        Cela dépend probablement aussi du taux de sucre dans le gomasio, je prépare le mien avec presque 2 cS de sel pour 10 cS de sésame.

        Merci pour cette belle idée gourmande qui va embellir pas mal de légumes à l’avenir.

  4. Jupette dit :

    Arthur  » j’adore les vourgettes »
    Fidès « ça pique… »
    Armel a trouvé ça top.
    Moi j’ai rajouté du sucre roux et Justin a bu son lait sans rien dire avec son air béat.

    Sublime, ce blog !

  5. camille dit :

    Moi qui aime moyen les courgettes à part crues et râpées dans une salade, je suis partante pour cette association sucrée salée. C’est vrai que je m’interrogeais sur la quantité de gomasio. Donc tout dépend comment il est au départ. Si on n’est pas véggie, avec des ailerons de poulet cela doit être aussi très bien….! Bonne semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*