Brocolis

Hareng mais pas patate | brochettes de hareng, brocoli et amandes

Le hareng fumé, on a beau le dire bon pour la santé, c’est pas évident à (faire) avaler. Il faut dire que son potentiel cuisine se résume souvent à la sempiternelle salade de pomme de terre, délicieuse au demeurant. Déjà dans les rayons, c’est une épreuve en soi de choisir délibérément ces poche plastifiée laissant entrevoir des filets gris jaunâtres. Sans parler de l’odeur particulièrement soutenue qui vous accueille en ouvrant le paquet. Même les loups de mer de Marine dans Cap au large ne supportent pas. Mais, en dépit … Continuer la lecture

6 commentaires

Tarte au brocoli, saumon et yakinori

Dans la série des mercredis d’algues, après vous avoir parlé la semaine dernière de la nori, voici une mise en pratique simple, peu coûteuse et délicieuse. Vous avez bien, n’est-ce pas la Belle, une feuille de nori qui déprime toute seule au fond d’un placard, depuis votre dernier atelier de maki-sushi ? Invitez la en fond d’une tarte et rafraichissez l’association ultra classique saumon-brocoli (la saison de ce dernier se termine, profitons en tant qu’il est encore temps). Et tant qu’à faire original, relevez le tout de la note acidulée de … Continuer la lecture

Laisser un commentaire

Gnocchis de courge à la crème de noix et brocolis vapeur

Mise à jour 8 octobre 2012 : attention de cuire votre courge au four et non à l’eau, faute de quoi vos gnocchis seront irréalisables car trop pâteux. Si la pâte est trop humide, on peut rajouter jusqu’à 350g de farine mais pas davantage, car les gnocchis risqueront d’avoir un goût pâteux. Ce weekend, pour ceux qui ne peuvent se rendre à Soisson, je propose un atelier gnocchis ! Et si vous optez pour  la version courge, voici une parfaite recette pour les accommoder. J’ai utilisé ici la kabocha, petite … Continuer la lecture

7 commentaires

Aemono de brocolis sauce wasabi, bentos d’automne

Tandis qu’en France, nous accompagnerions nos légumes vapeur de crème et muscade, ou encore d’une sauce beurre et câpres, au Japon, on les cuisine façon « aemono » ou « ohitashi ». Comme l’explique Maki, auteur du blog de cuisine japonaise Just Hungry que je ne me lasse pas d’explorer, l’ohitashi consiste rosso-modo à mélanger des légumes blanchis ou cuits à la vapeur, à une sauce toujours composée de sauce soja, souvent de bouillon dashi et parfois de saké, mirin et sucre. L’aemono utilise le même type de sauce, mais ajoute d’autres condiments, tel … Continuer la lecture

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
2 commentaires