Légumes à la japonaise

Courge teriyaki

Elles ont beau être courges, il ne faut pas les confondre. Au pays des courges, il y a en effet les variétés dont la chair se tient impeccablement, et celles qui se délitent. Des variétés comme le potimarron ou la kabocha qui font merveille juste sautées et assaisonnées d’un filet d’huile de noisette, et d’autres qu’il faut manipuler et assaisonner avec davantage de précaution, sous peine de se retrouver avec un amas farineux. Cette recette s’adresse aux courges de la seconde catégorie, telle la courge muscade, le potiron ou la … Continuer la lecture

15 commentaires

Aubergines rôties au miso

L’aubergine n’est pas un fruit facile à cuisiner. Car oui, tu la consommes comme un légume, mais il s’agit comme la tomate d’un fruit issu de la famille des Solanacées (voilà pour l’info à servir à table, attention toutefois de bien s’entraîner au préalable sur la prononciation « so-la-na-cées »;). Je disais donc que l’aubergine et moi, on a pas toujours une relation de fleuve tranquille. Nous c’est plutôt esprit canoying, avec de belles séances de ratages : texture de carton ou inversement saturée d’huile en totale déliquescence, il nous est arrivé plein de … Continuer la lecture

12 commentaires

Potato salada – Salade de pommes de terre à la japonaise

Pour cette première semaine printanière, je te propose une salade de pommes de terre japonaise, tout bonnement appelée là-bas « potato salada« . Comme le suggère ce nom, ni ce plat ni d’ailleurs la pomme de terre n’appartiennent  à la culture alimentaire traditionnelle du Japon. Cette salade est toutefois devenue au courant du XXe siècle un grand classique de la cuisine quotidienne japonaise, de sorte qu’elle fournit l’une des composantes les plus ordinaires du bento. A mi-chemin entre la piémontaise et l’oeuf mimosa, la potato salada est d’une texture aérienne, presque mousseuse. Car … Continuer la lecture

6 commentaires

Pas prude, l’asperge | flan salé japonais sous-titré français

L’asperge, comme vous ne l’avez peut-être encore jamais considérée… « En moins de temps qu’il n’en faut pour cuire les asperges » Connue dès l’antiquité, on la retrouve en bottes sur des fresques égyptiennes et romaines. Fin gourmet, l’empereur Auguste disait « en moins de temps qu’il n’en faut pour cuire les asperges » pour signifier ce que d’autres gloutons auraient exprimé par « deux coups de cuillère à pot ». C’est d’ailleurs de Rome que provient l’association au beurre : Jules César paraît-il, aimait les déguster dans leur plus simple appareil, … Continuer la lecture

4 commentaires

Le tsunami, presque 1 an… Miso-shiru

Dans 3 jours, ce sera le premier anniversaire du tremblement de terre, à l’origine du terrible tsunami qui a causé 19 000 morts au Japon. J’y suis arrivée trois semaines plus tard, alors que le pays était cette fois-ci plongé en pleine crise nucléaire, et vis depuis le quotidien tokyoïte de l’après 11 mars. Calfeutrée dans ma situation d’expat’, je ne saurais en aucun cas juger de ce drame si intime, qui a frappé le peuple japonais sur sa propre terre, sa propre mer. En toute illégitimité, je ne peux … Continuer la lecture

9 commentaires

Negimiso ou pâte poireau-miso, pour une grande nouvelle

Misotez-moi ça ! L’association poireau et miso, cela fait quelques temps déjà que je vous en tartine les oreilles. J’ose toutefois espérer qu’elle n’en sort pas (encore). Même, je me plaît à croire que certains en sont devenus comme moi adeptes, en essayant cette tarte là, ou bien ce chausson-ci. Dans l’histoire de cette addiction, j’aurai logiquement dû commencer par le negimiso, basique de la cuisine quotidienne japonaise. Il s’agit d’une pâte prête en deux coups de cuillère à pot (de miso hu hu), que l’on utilise pour accommoder toutes … Continuer la lecture

14 commentaires

Mijoté de légumes d’hiver à la japonaise, Yen en folie et technique de coupe rangiri

Avez-vous comme moi une soudaine et inexplicable ;) envie de savoureux légumes pour recommencer l’année ? Un plat grand luxe pour ceux qui vivent au Japon, et à plus forte raison dont les revenus fluctuent au gré du cours du yen. Dernièrement, 1 euros français ne valait plus que 0,98 Yen. Concrètement, cela signifie acheter une pomme à 2 euros pièce, et trouver que le chou à 4 euros, c’est super bon marché (comparé au céleri rave à 17 euros) ! Les 5 fruits ou légumes quotidiens, on oublie ! … Continuer la lecture

2 commentaires

Steaks végétal aux haricots secs et miso

Un nouveau lundi au pays du soleil levant. J’étais depuis longtemps tentée de fabriquer des steaks végétariens et c’est finalement en découvrant ces vegan burgers japonais de l’admirable blog de cuisine Just Hungry que j’ai concrétisé. Je trouve excellent le concept d’utiliser la purée de haricots comme base nourrissante et dépourvue de viande ou d’œufs. De quoi requinquer nos petits organismes, pas toujours très vaillants après les weekends festifs. Ces steaks sont délicieux accompagnés d’une simple crème au tofu soyeux citronnée et légèrement aillée dont je vous fournit la recette. … Continuer la lecture

4 commentaires

Kinpira, ou sauté de légumes d’automne à la japonaise

Après m’être baladée avec un dard velu et vous avoir présenté hier le « gobo », appelé « bardane » en français, voici la manière la plus courante au Japon de cuisiner cet hurluberlu.  Il s’agit d’une préparation « kinpira ». Les légumes sont sautés puis laissés à mijoter avec de l’eau, du mirin et de la sauce soja . Il arrive qu’on ajoute également des pétales de piment japonais, comme dans cette recette adaptée de celle proposée par JustBento. Si vous ne trouvez pas de bardane mais que la recette vous tente, vous pouvez toujours … Continuer la lecture

2 commentaires

Le Gobo, ou « bardane », et technique de coupe « sasagaki »

Ce lundi, honneur au « gobo », ce légume racine d’allure peu ragoûtante. Ordinaire au Japon, il est quasiment inconnu en France, sauf sous forme de médicament. « Bardane », en français, ou « burdock » en anglais, il est ici de tous les étalages. Mais avec son allure de longue racine brune et velue, tout droit sortie d’un film de Tim Burton, je le surveillais jusqu’à maintenant du coin de l’œil, sans jamais me résoudre à l’acheter. Comportement, il va sans dire, indigne d’une cuisto nomade. Du coup, je me suis finalement retrouvée la semaine … Continuer la lecture

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
5 commentaires