Festival Amoureusement Soupe

Festival amoureusement soupe

Le 8 novembre prochain, place des Abbesses ça va souper sec… Car pour la quatrième année, elle accueille l’odorant festival Amoureusement Soupe. Le concept : contre un bol à 7 Euros, tu es invité à goûter les soupes mitonnées in situ par une vingtaine de blogueurs parmi lesquels ton humble servante… J’aurai l’honneur de former un binôme avec ma co-blogeuse de coeur : Claire de Much More than Sushi. Quelle soupe vais-je te proposer ? Pour le savoir et surtout y goûter, il faudra être là…

Je te laisse sur ce suspens insoutenable pour donner la parole à la pétillante Véronique, créatrice et organisatrice de l’évènement…

Véronique, toi qui est à l’origine de ce festival as-tu toujours été amoureuse de la soupe ?

LA SOUPE a toujours été associé à une notion de bien-être ; quand j’étais enfant c’était plutôt une contrainte et la soupe de légumes moulinés (mais pas assez)ne me plaisait pas ; je pense que le manque de variété et la répétitivité de ce plat dans mon « régime » alimentaire d’enfant ne m’ont pas laissé un bon souvenir.

 Comment t’es venue l’idée de ce festival ?

C’est la conjonction de plusieurs opportunités : l’avènement des réseaux sociaux et la montée en puissance d’un groupe créé autour de la Soupe en 2009 , un parcours professionnel dans l’organisation d’événements et aussi le fait que j’habite dans un quartier Montmartre très actif en terme d’animation. Mais surtout l’envie de créer , par et pour moi-même une activité , et à l’âge où on se pose la question : »qu’est-ce que je veux réellement faire maintenant dans ma vie »

 Que fais-tu d’autre dans la vie à part la soupe ?

Maman de 3 jeunes enfants , cela a longtemps été une activité à plein temps ponctuée par des missions marketing et depuis peu, la codirection d’une boutique de déco à Paris

 Quel est ton meilleur souvenir de soupe ?

Sans hésitation une Bouillon de Homard dégusté chez Michel Guérard à Eugénie les Bain.

Quel avenir envisages-tu pour le festival ?

Petit à petit Amoureusement Soupe « fait son nid », grandit dans son offre et envisage plusieurs sessions, ici et ailleurs

 As-tu autre chose à nous faire partager ?

J’ai encore tellement de choses à apprendre !

Toutes les infos du festival sur le site dAmoureusement Soupe.

Laisser un commentaire

2017 c’est maintenant

Fia ston devoir de citoyen et soutiens le blog !

Entraînes toi à voter en cliquant tous les jours pour Cuisine en bandoulière sur la page des Golden Blogs Awards :) Merci citoyen !

Laisser un commentaire

Brownie à la courgette

Brownie à la courgette

Find English recipe at the end of this article :)

Ce gâteau là, c’est Clarisse qui m’en a montré le chemin en réclamant sur la page Facebook plein d’idées pour écouler les courgettes de son jardin. J’avais déjà entendu parler d’un gâteau chocolat & courgette et en faisant des recherches, je suis tombée sur cette recette de Chef Nini, un blog de top qualité, plein de belles images et de tutoriels pâtissiers.

L’idée totalement grisante est d’utiliser de la chair de courgette râpée pour apporter du fondant, sans utiliser d’autre matière grasse que celle contenue dans la tablette de chocolat.

Nini présente son gâteau comme un « moelleux », mais moi je l’ai trouvé assez onctueux. Du coup, en écourtant un peu la cuisson et en ajoutant des noix, on obtient un gentil brownie qui ne te plombe pas l’estomac. Quant à la courgette, elle est totalement imperceptible au goût ;)

PS : et pendant que le brownien cuit, n’oublie pas de voter pour le blog sur cette page là !

brownie à la courgette, recette dessinée

 

zucchini brownie, drawn recipe

6 commentaires

Come back foodisentiel

president golden blog awards

Et toi, tu rendrais quoi obligatoire ? N’oublie pas de voter pour le blog en cliquant sur ce lien ou sur la bannière dans la colonne de droite, puis en cliquant sur « je vote » ! A demain pour une délicieuse recette.

2 commentaires

Voter de plaisir

voter de plaisir

La campagne commence ! Pour voter, cliquer sur ce lien ou bien sur la bannière « Golden Blog awards » dans la colonne de droite, puis clique sur « voter » dans la page qui s’ouvre.

Laisser un commentaire

Golden Blog Awards, c’est reparti

Golden Blog Awards 2014

L’activité de bloggeur se compare à une course de fond c’est la pugnacité du candidat qui fait la différence. Les Golden Blogs Awards, c’est un peu l’Ironman du web français : une compétition qui récompense chaque année les meilleurs blogs.

L’année dernière, ton vote quotidien a permis à Cuisine en bandoulière d’être sélectionné parmi les 10 finalistes. Cette année, et probablement pour la dernière fois, je me relance dans l’aventure : je compte sur toi pour voter tous les jours jusqu’au 23 octobre ! Pour cela, il suffit de cliquer sur la bannière dans la colonne à droite, et de cliquer sur « voter » sur la page qui s’ouvrira.

Si tu ne l’as pas encore fait, rejoints la team Cuisine en Bandoulière sur Facebook pour suivre toute l’activité qui s’ensuivra.

Car je ne manquerai pas comme l’année passée à t’encourager à renfort de terribles menaces :

tarta'gueule si tuvot'pas !

 

6 commentaires

Fondant à la courgette

fondant à la courgette

Une recette qui file droit : simple, bonne, efficace et qui te changera de l’éternel escalope à la crème. D’autant qu’avec un repas sans viande ni poisson, on ne s’en porte pas plus mal et la planète plutôt mieux – l’élevage étant considéré comme l’un des acteurs les plus nocifs de l’effet de serre.

Une recette qui file doux aussi : ah quelle onctuosité, et quelle légèreté aussi ! Car vise les ingrédients : de la farine complète, très peu de matière grasse… Sa texture fondante provient d’une technique utilisée par Eryn pour son gâteau « invisible » aux pommes qui a fait le tour du web. Invisible car les pommes émincées en fines lamelles et la pâte très liquide se fondent l’unes dans l’autre pour donner un texture ultra mouillée.

Ici, c’est la même chose version salée : je te présente le fondant aux courgettes ! Pour agrandir la recette, clique-dessus. Puis pour l’imprimer, clique droit.

cake à la courgette

12 commentaires

Makis aux harengs fumés & pomme de terre

Maki aux harengs fumés

Ou comment revisiter la bonne vieille salade harengs-patates. C’est depuis le Japon que je pratique ce classique : ma botte secrète pour étonner sans trop dépayser les papilles de mes invités.

Pour agrandir la recette, clique-dessus !

illustration_recette_maki_hareng

6 commentaires

Chutney à la tomate

chutney à la tomate

La fin d’été évoque chez moi le crissement des paniers en osier pleins de fruits et le tintement cuivré de la marmite à confiture.

Ces bruits là, signifient plus particulièrement deux choses : que je vais bientôt me retrouver les doigts et la bouche noirs de mûre, et aussi que je vais me lancer dans l’élaboration d’une nouveau chutney. Et cette année, pour faire suite au chutney anti-gaspi et au chutney de concombre des années passées, j’ai jeté mon dévolu sur toutes ces belles tomates qui s’épanouissent sur les marchés.

tomato chutney

Aah le chutney, cette parfaite alliance d’acidulé, de sucré et de salé ! Certes, cela ne va certainement pas t’aider dans ton dilemme fromager… Mais c’est tellement dingue pour accompagner un brebis à pâte dure ! Plus sagement, il s’accommodera aussi très bien d’une bande de légumes cuits à la vapeur…

La recette sans plus attendre !

Tomato chutney recette

8 commentaires

Santé

Je n’ai pas touché à une casserole de l’été. Ou alors juste pour faire cuire des pâtes ou des patates pour la moussaillone. Moi qui adore normalement éplucher, ciseler, mitonner, je me suis sentie envahie d’une immense flemmasse à chaque fois que j’approchais des fourneaux. Le mois d’août s’est ainsi passé à grand renfort de salades froides, de plats des autres (merci l’homme, merci le fréro…) et bien entendu de froÔomage.

Aah le fromage, quelle belle invention, vraiment. Dans ces temps de dénigrement généralisé – et probablement mérité – de notre doux pays, reconnaissons-lui une chose : ici, quand bien même on n’a pas envie de cuisiner, on peut toujours se régaler. Et ça, c’est vraiment un indéniable atout, comme le rappelle en 17 raisons le Huffington Post

vin & fromage, l'enchaînement inexorable

Mais du coup, à ne pas vouloir cuisiner, je me suis posée pas mal de question, en premier lieu : est-ce que je vais parvenir à alimenter mon blog de cuisine ? Et puis j’ai repensé à cette observation d’un ami chef : « en fait on est pas du tout en concurrence, moi je fais des plats que personne ne ferait chez soi, et toi tu proposes des recettes pratiques et rapides ».

Des plats simples et efficaces, voilà le coeur de ma démarche de blogueuse. Des recettes pas prise de tête, que tu pourras réaliser à ton retour de boulot sans que tu aies l’impression d’une énième tâche ingrate. Des recettes avec un petit grain de folie pour t’instiller l’envie de cuisiner au lieu de te poser devant l’ordi ou la télé, voire les deux en même temps (allez avoue ;)

Pour cette rentrée, voilà donc mes résolutions :

1. Me servir une seule fois de fromage, sauf si mon verre est encore plein (ba oui.)

2. Te proposer des recettes rapides et simples.

3. Des recettes jolies aussi, avec des dessins et de belles photos, parce que mine de rien c’est important de s’entourer de beau.

4. Te faire partager mes astuces spécial « flémingite aiguë », parce que c’est ça aussi la cuisine du quotidien.

5. Et briser toutes ces résolutions en publiant de temps en temps des recettes plus sophistiquée, à faire les weekends pluvieux ou frileux.

6. Et enfin être vraiment à ton écoute : n’hésites pas à me suggérer des envies, idées, interrogations, je ferais mon max pour y répondre !

A demain pour la première recette de la rentrée !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Laisser un commentaire