Verrine de thé matcha et chocolat amer à l’agar-agar

L’agar-agar n’est plus à présenter en France*. Côté Japon, sa patrie d’origine où il est appelé « kanten », cette ingrédient magique est encore bien plus répandu. On le trouve sous forme de poudre, ou encore de filaments utilisés dans certains plats salés. Mais c’est essentiellement sous forme sucrée que l’agar-agar est utilisé : on le décline en un arc-en-ciel de desserts ayant pour dénominateur commun, l’aspect gélifié, dont raffolent les Japonais. Car ici, on cuisine autant pour le goût que la texture. Et je ne vous parle pas de haut-lieux gastronomiques mais du quotidien. Ainsi dans la série « mou » jongle-t-on entre l‘onctuosité des crèmes pâtissières, le fondant des glaces au matcha, le soyeux du tofu, le collant des mochis, le gélatineux de l’agar-agar ou encore du konyaku…

Absolument non calorique, l’agar-agar permet de se concocter de coquettes verrines toutes légères, parfaites pour les diners de début de semaine. Le thé matcha, originellement réservé à la cérémonie du thé, est aujourd’hui beaucoup combiné au sucré, qui équilibre très agréablement son côté amer. Il se présente sous la forme d’une poudre verte que l’on incorpore dans de nombreux gâteaux et boissons, parfois en association avec la pâte d’azuki, ingrédient traditionnel des desserts japonais.

Mais avec du chocolat, c’est aussi délicieux… Si vous aimez comme moi le dialogue de saveurs fortes, utilisez du chocolat en poudre type Van Houten, il formera une belle symétrie avec le thé matcha. Pour un dessert plus roudoudou, préférez 30g de chocolat au lait, et supprimez la crème. Il suffira pour l’incorporer de le casser en morceaux, de verser dessus le lait chaud et de mélanger le tout. La réalisation est extrêmement simple mais s’organise en deux temps. On peut la préparer à l’avance, par exemple la veille pour le lendemain, ou encore le matin pour le soir. crème

*Et pour ceux qui ne connaissent pas encore l’agar-agar :) il s’agit d’un coagulant extrait d’une algue nommée « amakusa ». Totalement végétal, il peut remplacer la gélatine dans de nombreux types de préparation. Par ailleurs c’est un atout minceur qui aide à la digestion et aide à éliminer les toxines. Très peu de poudre suffit pour faire prendre un préparation : on compte 1 cuillère à café rase pour 50cl de liquide. Puis il faut la chauffer à une température proche des 100°C car c’est avec la chaleur que l’agar-agar développe ses effets. Voir également Dame Clea à ce sujet.

Verrine de thé matcha et chocolat amer à l’agar-agar
Pour 2 petites verrines

– 5cl de crème de soja liquide
– 25 cl de lait de soja
– 2 cuillères à café de chocolat amer en poudre type Van Houten (ou 30g de chocolat au lait)
– 1 cuillère à café de thé matcha
– 2 cuillères à soupe de sucre
– 1/2 cuillère à café d’agar-agar.

Dans une petite casserole, mélanger la moitie du lait avec 1 cuillères à soupe de sucre et la moitie de l’agar-agar. Chauffer et arrêter des les premiers bouillons. Ajouter le chocolat et bien mélanger. Verser dans vos verrines et laisser refroidir avant de mettre au frais, le tout pour environ 1h. Procéder de l’exacte même manière pour la préparation au matcha. Attendre quelques minutes qu’elle refroidisse puis verser au-dessus de la phase chocolatée et mettre au frais une autre heure.

Essayez cette autre verrine de saison :
Dessert de semaine à la banane

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réponses à Verrine de thé matcha et chocolat amer à l’agar-agar

  1. cova dit :

    la photo donne vraiment envie, j’aime ces textures japonaises, je crois que je vais tester sans tarder…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>