Hachis Parmentier aux carottes et tofu, un plat réconfort et léger

Le hachis Parmentier est bien plus qu’un plat, c’est une formule magique. D’abord, parce qu’il incarne pour moi le plat réconfort par excellence, avec son principe de couches qui ont mitonné ensemble. Ensuite, il s’accomode absolument de tout ce que vous avez (et n’avez pas) sous la main. Là, en l’occurrence, de vieilles pommes de terre vapeur, une pauvre carotte un peu flétrie, et un reste de steak haché. Enfin, sous l’onctueuse couche de purée, on peut introduire incognito de nouveaux ingrédients, pour faire manger des légumes, ou encore réduire sa consommation de viande. Le tout, sans rien enlever du plaisir gustatif : test effectué auprès d’un Monsieur carnivore, je sais de quoi je parle…

Les végétariens pourront remplacer totalement la viande par du seitan, cette pâte brune issue de farine de blé, également riche en protéines. Ne pas espérer toutefois tromper un carnivore sur ce coup là… Mais peu importe, car contrairement au tofu un peu fade, il a du goût à lui tout seul. A émietter et ajouter dans la préparation en même temps que le tofu.

On l’écrit avec un P majuscule, en hommage à celui qui ne s’appelait pas Achille, mais qui a fait connaitre la pomme de terre aux Français du XVIIIe siècle . Pour changer sans trahir, on peut aussi la remplacer tout ou partie par sa cousine la patate douce, qui apportera un côté sucré-salé tout à fait délectable…

Hachis Parmentier aux carottes et tofu
Pour 2 personnes en plat principal

- 100g de viande (restes ou steak haché)
- 100g de tofu ferme
- 2 pommes de terre taille moyenne
- 1 grosse carotte
- 1/2 oignon jaune
- 1 gousse d’ail
- 10 cl de lait
- 5cl de vin blanc
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- noix de muscade, sel, poivre.

Sauf si elles sont bio, peler carotte et pommes de terre. Les couper en morceaux de taille égale et les faire cuire à la vapeur ou à l’étouffée environ 20 min.

Pendant ce temps, émietter le tofu en l’écrasant à la fourchette, émincer l’oignon. Éplucher la gousse d’ail, la couper en deux et enlever le germe. Puis l’écraser avec le plat du couteau sans tenter de la morceler (ainsi, elle ne brûlera pas, mais diffusera tout aussi bien). Dans une poêle, faire chauffer l’huile et y faire revenir l’oignon et l’ail quelques minutes. Verser la viande, la saisir quelques minutes supplémentaires si vous utilisez du steak haché, puis déglacer au vin blanc. Ajouter le tofu, écraser l’ail cuit de la spatule, mélanger et laisser mitonner sur feu doux pendant 10-15 minutes.

Faire chauffer le lait. Vérifier la cuisson des pommes de terre et carotte avec la lame d’un couteau. Quand elles sont cuites, les égoutter, puis les écraser à la fourchette en ajoutant progressivement le lait. Ajouter la noix de muscade selon goût, sel et poivre, bien mélanger. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Huiler légèrement mais uniformément un plat allant au four. Y verser la moitié de la purée en repartissant bien, verser par-dessus le mélange à base de tofu. Terminer par une seconde couche de purée, tasser modérément à la fourchette. Enfourner à 180°C pour une 30taine de minutes.

Servir fumant, accompagné d’une salade de chou vert finement émincé et assaisonné d’une vinaigrette traditionnelle.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 réponses à Hachis Parmentier aux carottes et tofu, un plat réconfort et léger

  1. En voilà un petit hachi Parmentier bien appétissant (juste au tofu pour nous bien sûr végétariens…) et qui présente un repas complet et équilibré. J’ai pour habitude de faire des hachis Parmentier, mais je n’avais pas pensé à faire une purée de carottes /pommes de terre, c’est pas bête, merci pour l’idée.

  2. Svava dit :

    Le tofu, je n’ai jamais vraiment apprécié ça, mais pourtant ton Parmentier me met l’eau à la bouche… je crois que je vais tenter un nouvel essai, en dix ans mon appréciation aura peut-être changé…

    • Mathilda dit :

      Tu as bien raison, le tofu ainsi émietté se gorge des différents arômes, et augmente encore l’onctuosité du plat, idéal pour affronter les premiers frimas ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>