Mochi mochis, mon livre sur cette pâtisserie japonaise

mochi-mochi-mathilda

Il y a quelques mois, j’ai travaillé à un projet tout doux et moelleux… Et voilà qu’aujourd’hui, le grand jour est arrivé : mon livre sur les mochis, et autres douceurs japonaises, atterrit dans les librairies !

Oui, une aventure incroyable, sensationnelle et tellement inattendue, qui n’aurait pas été possible sans mes bonnes fées des Editions La Martinière. Quel culot de faire confiance à une petite blogueuse comme moi  ! Aujourd’hui encore je suis perplexe : avouez que pour traiter d’un sujet aussi pointu que la pâtisserie japonaise, et plus spécifiquement du mochi et du nerikiri, il y avait bien d’autres plus calés et talentueux que moi.

moshi-illu-mathida

Mais peut-être est-ce l’approche « en bandoulière » que je développe depuis voilà 4 années sur ce blog qui les a séduites ? Pour une cuisine itinérante qui ne se bloque pas sur des ingrédients fixes, fait feu de tout aliment, et s’adapte au local. Ainsi Moshi Mochi (vous remarquerez le suprême jeu de mot, « moshi-moshi » signifiant allô en japonais, et mochi, la pâtisserie ¨v¨) propose des recettes traditionnelles, comme le fameux sakura mochis ou les mitarashi dangos, et d’autres couleur  plus locale, comme des dangos au caramel beurre salé, les ichigo daifukus tarte à la fraise, ou encore des mochis glacés façon profiteroles au chocolat

Et pour que tout soit bien clair, chaque recette est illustrée avec des petits dessins pour te détailler les coups de mains, étapes et formes spécifiques :

feuilles-cerisier

Mais parlons terminologie, l’univers des mochis et plus largement du wagashi n’étant peut-être pas totalement limpide pour toi : le mochi est cette préparation à base de riz gluant, dégusté notamment sur le mode sucré. Le livre décline les différentes formes de cette catégorie : gyuhi, dangos, daifukus. Il aborde aussi les nerikiris, qui ne sont pas à strictement parler des mochis, mais qui sont à base également de farine de riz gluant, raison de leur invitation. Ca commence à devenir un peu trop compliqué ? Comme les dessins parlent souvent mieux que les mots, je te restitue une des illustrations que j’ai créées pour le livre :

mochi-familles

Voilà, j’espère que ce livre te plaira, et que tu auras autant de bonheur à le parcourir que j’ai eu à l’écrire. Tu devrais le trouver aux rayons délicieux des grandes librairies, et aussi en ligne, notamment ici :

 

En tout cas un immense merci, car c’est avant tout à toi, lecteur, lectrice, que je dois la chance inespérée de l’avoir fait !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

21 réponses à Mochi mochis, mon livre sur cette pâtisserie japonaise

  1. Eva dit :

    Félicitations pour ce livre qui a l’air génial :) En tant qu’auteur de livres de cuisine, je ne peux que comprendre ta joie :)
    Bises,
    Eva

  2. Mana dit :

    Ce livre est le premier d’une longue série pour le bonheur de nos papilles, bravo Mathilda!
    Mana

  3. mémé marino dit :

    Bravo pour ton livre, je te souhaite tout le succès possible, tu le mérites!

  4. Il a l’ait tellement ravissant et mignon ce livre !

  5. Sweet Faery dit :

    Un grand bravo à toi, Mathilda, le livre est magnifique ! Bises gourmandes :-)

  6. Nathalie dit :

    Bravo pour votre livre qui est fantastique ! Je viens de l’acheter et de le parcourir. Très bien conçue avec des explications claires et des recettes qui font envies, je suis impatiente de tester ça. Cela fait longtemps que je désespère de trouver un livre en français sur les douceurs et desserts japonais. Votre livre répond enfin à cette attente. J’espère qu’il sera le 1er d’un série consacrée aux desserts japonais !

  7. Natchouke dit :

    Bonjour,
    J’ai acheté votre livre et je le trouve vraiment superbe et gourmand. Je me suis lancée dans la confection de mochis façon loukoums et le résultat est excellent. J’en ai fait également à la purée de marrons en me basant sur la recette de base. Là encore une jolie découverte. Merci donc pour cet ouvrage qui m’a rapproché du Japon, pays que je trouve fascinant.

    • Mathilda dit :

      Merci beaucoup Natchouke pour ton retour, il me fait très plaisir. Si tu en as le courage, n’hésites pas à le recommander en commentaire sur les sites marchands…

  8. Macaronette dit :

    Alors pour l’histoire.
    Il m’arrive de suivre votre blog, que j’aime bien. Mais je ne savais pas que vous écriviez un livre.
    Je suis une grande fan des wagashis et des sucreries japonaises, mon rêve est d’apprendre à les faire. C’est pour cela que lors de mon voyage au Japon, j’ai suivi un cours sur le sujet et rapporter des livres… le hic étant le japonais.

    Il y a quelques jours je suis tombée sur une librairie en ligne sur la couverture de votre livre… Ma réaction : oui oui un livre sur les mochis… Spectique on verra si je le croise en vrai en librairie.
    Passant en librairie avant hier, je me suis mise à le feuilleter (j’avoue sans conviction).
    Je l’ai gardé en main et l’ai acheté : je n’avais pas encore été dans les détails, mais bon il est joli, agréable, les associations de parfums intéressantes… et bon vu le prix, je ne risquais rien.
    En rentrant, je l’ai parcouru plus en détail dans le métro, et je n’en suis pas revenue : c’est le livre que j’aurais aimé écrire !
    Et là je dis bravo !
    Les bases correspondent à celles de mes livres japonais et à mes recherches… mais en français. Très bien expliqué.
    Les recettes sont très intéressantes et j’aime beaucoup les associations de parfums que vous proposez. J’aime beaucoup votre approche aussi, on donne la recette de base et on adapte pour ceux qui ne pourront pas avoir les ingrédients.
    Au fil de la lecture j’ai reconnu vos mochis au marron et fais le lien avec votre blog.

    Merci donc pour cet ouvrage et bravo.

  9. Ping : Mochi Mochis, douceurs Japonaises... - Bidule et Cocotte

  10. Ping : Mochi Mochis, douceurs made in Japan | La Minute d'EmyLa Minute d'Emy

  11. Bonjour Mathilda,

    Félicitations pour ce superbe livre !

    Je rêvais de savoir faire tout ça depuis un voyage au Japon et la rencontre avec toute cette variété de textures qu’on sait trop peu apprécier sous nos latitudes. J’ai adoré les mochis à la rose et ceux enrobés de chocolat… J’envisage d’ailleurs de combiner les deux recettes, un de ces jours…
    J’ai hâte de tester l’anko maison, mais surtout, surtout, surtout : les warabi mochis. Découverts par hasard (comme tout au Japon, non ?) lors d’un déjeuner dans un boui-boui avec mon amoureux, alors que dehors tombait une pluie battante et que nous avions marché des heures dans Nara entre les temples et les biches… Cela me permettra de donner à nouveau du goût à ce souvenir magique :)
    Merci pour tout et à bientôt !

  12. Zoé dit :

    Bonjour Mathilda,
    je reviens d’un voyage au japon (ou je n’ai fait que manger des mochis au matcha puisque nous nous trouvions aux alentours de Kyoto, une région très productrice de matcha !) et en rentrant en France je n’avais qu’une idée en tête : en faire moi-même !! Grâce à votre livre je vais pouvoir régaler toute la famille !! Merci encore pour ce livre ! (d’ailleurs j’ai découvert votre livre dans le « VitalFood' » n°6 en revenant du japon dans l’aéroport de Paris ! )
    Merci beaucoup pour ce merveilleux ouvrage !

Répondre à Hécate Lomëwen Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*