Hareng mais pas patate | brochettes de hareng, brocoli et amandes

Le hareng fumé, on a beau le dire bon pour la santé, c’est pas évident à (faire) avaler. Il faut dire que son potentiel cuisine se résume souvent à la sempiternelle salade de pomme de terre, délicieuse au demeurant. Déjà dans les rayons, c’est une épreuve en soi de choisir délibérément ces poche plastifiée laissant entrevoir des filets gris jaunâtres. Sans parler de l’odeur particulièrement soutenue qui vous accueille en ouvrant le paquet. Même les loups de mer de Marine dans Cap au large ne supportent pas.

Amour de harengs - Cuisine en bandoulière

Mais, en dépit de tous les défauts sus-cités, le hareng est plein de qualités, à commencer par son prix raisonnable. Facile à pêcher, on le trouve en abondance dans les mers froides. Pas étonnant qu’il ait constitué dans le passé un pilier de l’alimentation en Europe : de sorte qu’on appelait les vendeuses de poisson « harengères ». D’autant que c’est un champion nutritif, le hareng est un poisson gras bourré d’oméga-3 en abondance, ainsi que des protéines complètes, des vitamines A, D et du groupe B, du sélénium (antioxydant) et du phosphore (dents et os). En bas de l’échelle alimentaire, il accumule moins de métaux lourds que d’autres poissons plus gros, comme le thon, le saumon.

Du coup, j’en ai (très) souvent dans mon frigo et j’ai bien dû me mettre à varier les recettes. En voici une jolie, toute légère et vraiment délicieuse, où le hareng s’adoucit d’une crème brocoli et amande, un duo qui va si bien au poisson.

Brochettes de harengs sur crème de brocoli
4 entrées, 2 plats principaux

- 2 harengs fumé
- 1 brocoli
- 1 gousse d’ail
- 5-6 amandes entières mondées.
- 1/2 bouillon cube bio légumes
- 10cl d’eau
- 1 filet de citron

Laver et couper le brocoli en petits morceaux, éplucher la gousse d’ail, la couper en 2 et écraser avec le plat du couteau. Dans une casserole, les faire revenir avec un filet d’huile, puis ajouter les amandes, le brocoli, le 1/2 bouillon cube et l’eau. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes. Piquer le brocoli pour vérifier sa cuisson, lorsque cuit, mixer le tout, réserver. Couper les maquereaux en dés, en enlevant les fines arêtes quand elles ressortent. Disposer la crème dans les verrines, surmonter d’une brochette.

Servir froid avec un filet de citron et déguster en trempant sa brochette dans la crème.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 réponses à Hareng mais pas patate | brochettes de hareng, brocoli et amandes

  1. Comme toi, je cuisine régulièrement le hareng et essaye de la sortir de ses compagnes, les pommes de terre. Je note ta suggestion! Sinon, je l’ai associé à des dés de pommes et de fenouil: j’ai beaucoup aimé. Je te laisse le lien si ça t’intéresse:
    http://artichautetcerisenoire.fr/2012/01/plus-besoin-de-pommes-de-terre/

  2. flo makanai dit :

    Mr Makanai et moi aimons +++ le hareng fumé. Nous achetons nos filets au poissonnier, excellent, de notre petit marché. Odeur agréable, filets gras et souples, miam! Mr Makanai aime les mettre à mariner au frais avec jus de citron, poivre fraîchement moulu, un trait d’huile d’olive. Nous les mangeons avec une belle salade, et zou, diner régal :)
    Mais ta suggestion est très alléchante, merci Mathilda !

  3. Flo Makanai dit :

    (pssst : oui je suis chanceuse que mon compagnon soit vraiment très doué en cuisine :) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>