Tarte aux oignons facon pissaladière, anchois et olives noires ou La Reine des tartes

Oignons au fumet d’anchois, sur une pâte délicieusement croustillante

La reine des tartes
Rien de tel en été qu’une salade bien verte et fraîche accompagnant une tarte salée. La encore, les variations peuvent être infinies, la tarte s’adapte a vos envies, le contenu de votre frigidaire, ou celui des magasins du pays dans lequel l’on vit. On peut ainsi la décliner chaque semaine, sans l’ombre d’une lassitude. Et alors vous aurez probablement droit au même accueil émerveillé des(du) convive, s’exclamant : « Tu es vraiment la reine des tartes ! ».Dans la version masculine, c’est moins drôle mais certainement autant savoureux !
Ci-dessous, vous trouverez la recette de la Pissaladière, blonde rivale de cette rouquine de pizza, qui vient de la région de Nice. Ici, l’alliance simple et efficace des oignons et des anchois est à l’honneur. La recette est inspirée de celle de Marmiton, dont le secret est de faire revenir au préalable les oignons avec les anchois. A ceci près que – vivant au Japon – j’ai remplace la pâte à pain du boulanger par une pâte brisée, facile à réaliser, que je fais precuire pour qu’elle soit bien croquante. Le croquant est important quand vous avez au-dessus un mélange un peu mou comme c’est le cas ici.

Pour la pâte, utiliser une pâte brisée maison au beurre ou mieux, à l’huile d’olive.

Pissaladière
Ingrédients pour 1 petite tarte de 20cm de diam, 4 personnes en entrée ou 2 personnes en plat principal.

- 160 g de pâte brisée maison (si vous optez pour une pâte prête à l’emploi, souvent de 230g, doublez les proportions)
- 2 oignons jaunes de taille moyenne
- 50 g de filets d’anchois à l’huile d’olive
- olives noires
- 1 cuillères à café de sucre en poudre (j’ai utilisé du sucre roux)
- du thym frais (4 brins) ou séché (1 cuillère à café)
- du poivre
- de l’huile d’olive

Émincer finement les oignons. Dans une poêle sur feu doux, les faire revenir dans 1 cuillères à soupe d’huile d’olive, ou encore l’huile des anchois, si elle est de qualité.

Ajouter poivre, thym et sucre. Ne pas mettre de sel car les anchois s’en chargeront.

Faire revenir à couvert sur feu tout doux environ 15 min, les oignons doivent devenir translucides. Attention à ce qu’ils ne brunissent pas, sous peine de voir votre blonde se changer en brune tarte toute sèche.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°C.

Étaler la pâte, la piquer à la fourchette. Cliquer ici pour les conseils afin de l’étaler et la mettre dans le plat en toute sérénité. Faite precuire votre pâte environ 10 minutes. Elle doit être joliment dorée à la sortie, mais pas roussie.

Une fois les oignons bien revenus, garder quelques filets d’anchois pour l’assemblage final, couper le reste en petit morceau et l’ajouter dans la poêle. Mélanger bien et laisser mijoter à couvert environ 10 min pour bien amorcer le dialogue entre anchois et oignons.

Verser votre préparation sur la pâte et mettez des anchois et des olives (ou des câpres mais l’effet visuel est tout de même moins percutant !).

Enfournez pour 15 min environ mais cela dépend de l’épaisseur de la pâte. 10 minutes suffisent pour les pâtes très fines (comme ici), 20 minutes sont nécessaires pour ceux qui préfèrent les pâtes bien épaisses. Si la garniture noircit, couvrir la tarte de papier aluminium.

A déguster froide, avec une salade verte et un rosé bien frais qui donne envie de claquer la langue de plaisir !

A noter :
- Ne surtout pas mettre de sel car il y a les anchois.
- Le sucre est indispensable pour que s’épanouisse les arômes de l’oignon.
- Faire revenir les oignons sur un feu tout doux et surveiller bien, il ne faut pas qu’ils brunissent.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>