Salade de potiron bleu de Hongrie

 

Avant de plonger dans les agapes de fin d’année, un petit plat vite fait bien fait à base d’un potiron pas banal. Après, j’arrête de faire la courge, au moins pour cette année.

Je suis tombée en arrêt devant, au milieu du mémorable stand de courges à la fête de l’automne de Craon : le potiron bleu de Hongrie. Il faut dire qu’au beau milieu de cucurbitacées toutes plus oranges que les autres, il fait figure de prince d’élégance avec sa superbe peau d’un gris-bleuté. Autrement dit, une courge stroumphement classe.

 

Dans la famille des courges, il appartient à la branche des potirons, originaires des régions tropicales d’Amérique du Sud. Parmi ses frères les plus connues, il y a le potimarron, ou encore le potiron vert d’Hokkaido, que l’on appelle aussi kabocha. Comme ces derniers, le potiron de Hongrie possède une chair dense et compacte, au goût doux et sucré. Mais à leur différence, il doit être déshabillé avant d’être préparé car sa peau est plus dure, et se rapproche à ce titre de la butternut.

Si tu l’aperçois au hasard d’un étalage, n’hésites pas. En plus, si par chance par chance il possède un pédoncule aussi beau que le mien, tu pourras le reconvertir en mord pour bébé qui fait ses dents. Ou pour chien.

Outre les multiples utilisations possible sous forme de purées, elle peut être dégustée crue, à la manière de carottes râpées. Comme dans cette salade complètement courge, avec des graines de courge torréfiées pour le côté grillé, des graines de lin et de la pomme râpée parce qu’on est pas sectaire non plus, et enfin de d’huile de graines courge. Cette dernière est consommée de longue date en Autriche dans la région de Styrie, mais fait encore figure d’originale en France. Elle a un bon goût de noix et une robe profondément verte. Tu la trouveras dans les magasins type bio, elle est un peu cher mais en vaut vraiment la peine si tu es comme moi amateur/trice d’huiles au goûts variés.

Cela va sans dire, si tu ne trouves pas de potiron bleu, tu peux très bien la préparer avec du potimarron… Cette salade est encore meilleure préparée une heure à l’avance (voire même la veille), pour bien laisser mariner la courge. En revanche, les graines torréfiées sont à ajouter au dernier moment.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

19 réponses à Salade de potiron bleu de Hongrie

  1. Hélène dit :

    Magnifique cette courge ! J’ai pu l’admirer en photos maintes fois mais jamais en vrai, il est effectivement d’une rare élégance. Et ce contraste bleu/orange, c’est magique. Quelle superbe salade !

  2. dao dit :

    Quel joli post, j’adore les photos, le traité graphique, la petite animation… tout ça, très sympa !:)

  3. C’est mon potiron préféré !
    En tout cas je retiens ton idée de salade crue, je n’aurai pas osé … mais cela me plait beaucoup avec les petites graines.
    En plus, j’ai tout ce qu’il faut pour la faire.
    Bien belle journée

  4. Manon dit :

    Qui l’eu cru de la courge bleu? en salade!! dis donc, je ne savais pas comment préparer ma belle courge bleu ou grise et je ne savais pas qu’elle était hongroise!

    Qu’est ce que tu ferais avec une courge qui ressemble à une pastèque ( je connais pas le nom…)

  5. moum007 dit :

    sympa ce potiron bleu! et j’avais jamais pensé à faire du potiron en salade!

  6. Rosenoisettes dit :

    C’est une chouette recette!
    Je suis toujours à l’affut de nouvelles courges mais le tout n’est pas de les connaître mais de les trouver après sur le marché..

  7. Ornella dit :

    Merci pour toutes ces infos sur cette belle courge bleue et pour cette succulente recette.

  8. Chatperleur dit :

    Hier, j’ai essayé une petite salade de potimarron cru. Cela se mange bien, mais le goût est très léger. Par contre, je pense que ce peut être très bien mélanger à autre chose pour en rehausser la couleur et de peps (choucroute, cèleri ? )

  9. Lou dit :

    Une belle découverte que cette courge que je ne connaissais pas ! Et pour cette recette originale, moi qui ne cuisine les courges qu’en potage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>