Gnocchis maison : recettes de base et variante à la courge


Mise à jour 2 février 2012 : juste pour préciser que, si vous optez pour les gnocchis à la courge, il faut bien les cuire au four et non à la vapeur ou l’eau, sous peine d’avoir une pâte visqueuse impossible à transformer en gnocchis… Et en rajoutant plus de farine, vous aurez un résultat terriblement pâteux é_è.

Voici une recette de base pour réaliser des gnocchis de pommes de terre ou de courge (comme ci-dessus). Je suis partie de celle proposée par Heloise Martel dans « Les meilleures recettes classiques ». Je mets toutefois moins de farine dans les gnocchis de pomme de terre et remplace la sauge par de la noix de muscade, plus « hiver ».

Il n’y a en revanche pas d’autre épice que le poivre dans les gnocchis de courge, pour en laisser le goût intact. Mais je rajoute toutefois un peu plus de farine car elle souvent plus humide que la pomme de terre : attention de bien cuire la courge au four pour l’assécher. Concernant la farine, commencer avec 250g, et si la purée vous paraît trop humide, rajouter jusqu’à 350g de farine, mais pas davantage, autrement vos gnocchis seront pâteux.

Les gnocchis se congèlent très bien, n’ayez donc crainte d’en faire trop.

Gnocchis de pomme de terre
Pour 5 personnes en plat unique ou 8 en accompagnement

– 1kg de pommes de terre
– 200g de farine
– 1 œuf
– 1 gousse d’ail
– sel, poivre, noix de muscade

Peler la gousse d’ail. Éplucher les pommes de terre (pas la courge si la peau est fine), les couper en morceaux et faire cuire 20 min dans de l’eau bouillante salée avec la gousse d’ail. Égoutter et réduire en purée, ail compris, mélanger à l’œuf battu. Ajouter la farine, sel, poivre et selon, la noix de muscade, mélanger. Fariner légèrement le plan de travail. Diviser la pâte en 4 pâtons que vous roulerez en boudin. Découper des tronçons de la longueur d’une phalange (4-5cm). Former des sillons sur chaque en les faisant rouler sous une fourchette (importants, c’est eux qui retiendront la sauce). Laisser sécher 30 min.

C’est là que ceux qui le souhaitent, peuvent congeler leurs gnocchis. Quand le temps sera venu, il suffira de les plonger congelés dans de l’eau bouillante salée et de procéder comme suit.

Pour les cuire, plonger les gnocchis dans de l’eau bouillante salée. Quand ils remontent à leur surface, attendre 1-2 minutes : ils sont cuits. Égoutter, faire revenir quelques minutes dans un peu d’huile ou de beurre et servir natures avec du parmesan.

Gnocchis de courge (ici kabocha)
Pour 5 personnes en plat unique ou 6 en accompagnement

– 800g de courge
– 250-300g de farine
– 1 oeuf
– 1 gousse d’ail
– sel, poivre

Procéder de la même manière que pour les gnocchis à la pomme de terre sauf pour la cuisson : cuisez la courge 20-30 minute à 180°C au four, après l’avoir détaillée en morceaux grossiers. Une lame de couteau doit s’enfoncer dedans sans résistance. Placer éventuellement un bac d’eau dans le four pour éviter qu’elle ne se dessèche trop si la chair de votre courge vous paraît plutôt sèche. Puis, réduire en purée et suivre la recette ci-dessus.

Déguster avec un saupoudré de parmesan, ou accompagnés de brocolis et d’une délicieuse crème aux noix.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réponses à Gnocchis maison : recettes de base et variante à la courge

  1. Le Citron dit :

    je ne pensais pas qu’il était si simple de réaliser des gnocchis… J’ai hâte de voir si mon panier de légume ne contient pas un peu de potiron…

  2. Cela me donne pleins d’idées de recette avec le potimarron, pourquoi pas des petits pois,… Merci pour la recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*