L’alimentation de bébé à partir de 8 mois

Après les débuts de la diversification alimentaire de bébé, la suite.

J’ai bien attendu avant de te proposer ce nouveau billet. Avec ma moussaillone, nous avons fait le plein de purées trop mixées, pas assez, trop coulantes, trop compactes. Et bien entendu nous (enfin surtout elle) avons peaufiné le catapultage de purée jusqu’à en faire un art. A bas le concept dépassé de toiles, nous c’est directement les cimaises que nous peignons, et puis les meubles, les habits, les livres,…

Niveau logistique :
De 8 à 12 mois, bébé va vouloir de plus en plus mettre la main à la pâte. Plutôt que de l’en empêcher et de transformer les séance repas en cauchemar, tu peux prévoir la logistique en conséquence :
- une portion de toile cirée à mettre sous la chaise de bébé
– une blouse imperméable (celle d’Ikea dans une matière qui ne se casse pas et sèche vite sont top) si tu ne veux pas finir fâchée à tous les coups. Et pour toi, un bon tablier. Si si.
– un plateau-repas-prêt-à-tout : avec la nourriture et l’eau, mais aussi quelques cuillères de rechange car bébé adore les balancer, ainsi qu’une voire deux éponges, et aussi un mouchoir.
– Dispose à portée de bébé un biberon d’eau, pour qu’il s’habitue à le manipuler et finisse par boire tout seul.
– des couverts et récipients en plastiques : pour parer les lancers de cuillères et autres vols d’objets. J’aime bien utiliser des cuillères en métal, car personnellement je préfère largement cette matière en bouche, mais probablement que bébé s’en fiche pas mal. En revanche j’opte pour du plastique lorsque bébé a mal aux dents, afin qu’il ne s’irrite pas davantage les gencives.

Niveau recettes :
fini le mixeur : à partir de 8 mois, on introduit des aliments en morceaux dans l’alimentation de bébé. La fourchette devient l’outil incontournable pour de la confection de purées d’abord un peu plus compacte, puis de plus en plus grumeleuse.
– on y va  progressivement, avec des pomme de terre écrasées, puis on évolue vers des graines de couscous bien cuites, des lentilles écrasées, de petites pâtes comme celles en forme d’alphabet que l’on mélange à des purées de légumes.
– là encore, les petits pots tout faits peuvent te servir de référent pour savoir quel taille de morceaux introduire.
– pour les aliments, là tu peux te lâcher et proposer à bébé des légumineuses (lentilles, pois cassés, pois-chiches, c’est top pour le transit!) et tout plein de céréales : riz, blé, mais aussi maïs, millet, quinoa,…
– on introduit viande, poissons et oeuf très progressivement : pas plus de 20g par repas, soit l’équivalent de 3 cuillères à café. Et seulement au déjeuner : le soir, c’est purées de légumes tout court.
– ma recette express quand j’ai pas eu le temps : je verse un verre de lait dans une casserole, je fais chauffer et lorsque le lait frémit je saupoudre l’équivalent de 3 cuillères à soupe de polenta (ou semoule de maïs) , j’ajoute 1/2 cuillère à soupe d’huile, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate bio, et je laisse épaissie 3 minutes. C’est prêt !

A titre info, voici le menu type de bébé de 8 à 12 mois conseillé par les pédiatres :

Petit-déjeuner : biberon de 240ml d’eau + lait 2ème âge
Déjeuner : purée (avec légumes + féculents + 20g viande, poisson ou oeuf + 1 cuil. à café huile ou beurre), 1 compote de fruits, de l’eau.
goûter : biberon de 240ml de lait
dîner : purée (légumes + féculents + 1 cuil. à café huile ou beurre), 1 yaourt, éventuellement 1 compote.

A savoir, que les différents aliments peuvent s’échanger en fonction des préférence de ton petit bout. Ma moussaillone par exemple, refuse sa compote après le déjeuner, mais l’accepte au goûter. Du coup, je lui donne un yaourt au déjeuner et je finis le dîner par un biberon…

Et s’il ne veut plus du lait en biberon ? Il est important de garder l’équivalent de 16 cuillères de lait en poudre 2e âge, qui apporte notamment plus de fer que le lait normal. Mais tu peux l’intégrer dans des bouillies : dissoudre 10g de fécule d’arrow-root (ou fécule de maïs) avec 21cl de lait de suite (soit 200ml + 7 cuillères de poudre), ajouter deux gouttes d’essence de vanille et mélanger jusqu’à ce que la préparation s’épaississe. Servir tiède ou froid, selon les préférences de bébé.

Et pour finir, voici deux recettes de purées du déjeuner qui changeront de l’habituel pomme de terre-brocoli-saumon, & du sempiternel poulet-courgette-riz. N’hésites pas à partager dans les commentaires ton expérience et tes trouvailles pour faire manger bébé !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 réponses à L’alimentation de bébé à partir de 8 mois

  1. le coyote dit :

    Merci pour les conseils ! Chez nous, on a TOUT essayé, même les combinaisons les plus farfelues et/ou pas appétissantes pour un palais d’adulte : n’importe quel légume, avec n’importe quel viande ou poisson (le tout de qualité, et de saison dans la mesure du possible évidemment), sans se préoccuper de l’accord gustatif, et aussi des épices et des herbes (sauf du piment…) à partir de 12 mois. Les seuls critères était la quantité, et l’impact sur le transit (pas épinards le midi et lentilles le soir…). Verdict : Mr Minuscule a à peu près tout aimé, et mange absolument de tout à 2 ans et demi.

    • Mathilda dit :

      Et ba, il en a un bon tempérament ce Minuscule ;) Plus sérieusement, ça m’intéresserait beaucoup de savoir si le concept d’accord gustatif est effectivement pertinent pour les bébés : comme l’odorat, le goût s’affine peut-être avec les années ?

  2. le coyote dit :

    D’expérience, j’ai l’impression que le concept d’accord de texture est pertinent pour les petits, que mais que les accords de goût sont une construction culturelle, à part peut être certaines bizarreries chimiques (deux aliments qui mis ensemble qui deviendraient terriblement amers). D’ailleurs, maintenant qu’il mange tout seul, mon fils préfère manger chaque aliment séparément (toute la confiture, puis toute la mie, puis toute la croûte, tous les légumes puis toute la viande, etc.). On verra ce que ça donne avec sa petite soeur.

  3. Eva dit :

    Bonjour Mathilda,

    sujet très intéressant ! Mon petit chéri a bientôt 7 mois, et forcément je me pose pleins de questions.

    Petite remarque : à 8 mois, il faut que le gouter soit un biberon 240mL d’eau ? juste de l’eau ? Pauvre bébé ! :-)

    • Mathilda dit :

      Bonjour Eva, effectivement le pauvre… c’est rectifié merci. Plein de gazouillis à ton petit chéri et joyeux 7e moisiversaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>