Pumpkin roll

Elle t’intéresse dans l’absolu cette pâte à tartiner à la courge, mais tu ne vois concrètement pas trop la déguster cash sur du pain grillé. Voici une recette pour sauter le pas, voire t’y rouler complètement.

Elle s’inspire, tu l’auras compris, des « cinnamon rolls« , ces pâtisseries révérées outre-atlantique, qui consistent en une sorte de brioche roulée et garnie d’une pâte à base de beurre, sucre et cannelle. C’est ôdieusement bon. D’ailleurs si tu n’as pas de pâte de courge sous la main, tu peux prendre cette option :  tu manqueras seulement le délicieux goût orangé-amandé-épicé apporté par la tartinade. Pour plus d’info, vois notamment cette recette de cinnamon rolls par Manu. Tu peux tout aussi bien garnir ces rolls de tahin, de  fruits secs, de chocolat, de confiture : c’est toi qui vois.

La brioche quant à elle, n’est pas tout à fait ordinaire, car elle se passe d’oeuf, de beurre et de lait, tout à la fois. En cuisine et dans la vie en général [attention c’est l’instant philosophie de fournaux] j’aime me prouver que je ne suis dépendante d’aucun ingrédient. C’est très satisfaisant : en fait, surtout quand au final c’est si bon ! Je passerai ici sous silence tous les essais ratés où je me suis maudite d’avoir voulu jouer… Pour arriver à cette recette, j’ai travaillé à partir de la brioche toute simple de Cléa, que j’ai remaniée, en remplaçant notamment les oeufs par des graines de lin. Mixées, celles-ci gagnent une texture gluante proche du blanc d’oeuf, et jouent le même rôle agglomérant. Pendant la cuisson, elles donnent également à la pâte un inimitable goût de grillé dont je ne me lasse pas. Tu les trouveras très facilement dans les rayons bio des grandes surfaces, ainsi que dans les magasins type Biocoop ou Naturalia.

Le roll, on le sert souvent enduit d’un glaçage à base de fromage frais ou de citron. Mais moi je le préfère juste avec un peu de sucre : c’est moins écœurant et ça croustille sous la dent. A accompagner d’un café ou d’un thé épicé type tchaï : mazette !

Dernière chose : avant d’attaquer la recette, vois ce petit mémo sur une [proposition parmi les innombrables] façon(s) de pétrir la pâte à la main. Au cas où, comme moi, tu n’aurais pas de MAP (clique sur l’image pour l’agrandir).

Place aux rolls : pour agrandir la recette, cliquer dessus.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

14 réponses à Pumpkin roll

  1. Antigone XXI dit :

    Bon, il faut que j’avoue… depuis que j’ai découvert ton blog, je ne me lasse pas d’y retourner pour l’admirer ! J’adore tes illustrations, ce petit côté décalé, mi-enfant espiègle, mi-grande fille rêveuse, et puis tes recettes toujours si alléchantes et joliment présentées !
    Et en plus des pumpkin rolls vegans ! Que demander de mieux ?..
    Juste merci !
    (ps : je n’arrive en revanche pas à agrandir le dessin de la recette cette fois-ci… j’obtiens toujours le mémo ‘pétrissage’ à la place… :-) )

    • Mathilda dit :

      Ouf Antigone, tu me rassures : mes billets sont comme tu dis si « décalé » et personnels que je me demande parfois s’ils touchent grand monde à part moi :S Vais régler le problème d’agrandissement, merci !

  2. Norethrud dit :

    Quelle idée géniale !

  3. Lydie dit :

    Miam ! Belle recette ! J’adore

  4. amélie dit :

    Quel joli post. Qu’est-ce que tu écris bien, que c’est agréable! Bravo!
    Ça à l’air délicieux! J’ai une MAP mais je dois avouer que le pétrissage à la main donne toujours un meilleur résultat, Il faut la cajoler la pâte.

  5. Julia* dit :

    Voilà une recette qui me parle ! Ces petits roulés me plaisent beaucoup et les illustrations aussi. Il ne me reste plus qu’à mettre la main sur une courge ;-)

  6. Camille dit :

    je suis partante pour toutes les recettes de courge sucrées, surtout sans œuf, beurre, lait. Merci Mathilda, l’humour en prime est bienvenu !

  7. Hélène dit :

    Je rejoins totalement Antigone ! Ton blog est différent, c’est très agréable, tu me donnes complètement envie de me remettre au dessin. J’adore le fait qu’un blog permette comme ça de mettre en valeur les talents :-)

    Alors, les cinnamon rolls (ou pumpkin, encore mieux), j’avais déjà essayé une recette vegan issue d’un site US mais c’était bof… Pourtant j’adore ça !!! Je crois qu’à l’origine c’est suédois : j’en ai vu partout en Suède, ils appellent ça kannelbullar (ou alors c’est autre chose ?). Mais là-bas c’est soit industriel plein d’huile de palme, soit c’est artisanal mais plein de beurre… Mon amoureux adorerait ta recette (il est un peu suédois alors il ne jure que par ces brioches).

    • Mathilda dit :

      Ce que tu dis me fait très plaisir et me rappelle l’effet que me procurent les oeuvres d’art dit « brut », celles te décomplexent totalement par rapport à l’acte artistique. Non pas qu’il soit facile, mais vraiment à ta portée : un bic, des brins de laine, de la vaisselle cassée,… L’art fait feu de tout bois pour peu que tu t’y investisses. Si tu ne l’as pas vue, cours à l’exposition Raw Vision à la Halle Saint Pierre et regarde notamment les crayons de Dalton Ghetti, à couper le souffle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>