Entremet façon cheesecake au potimarron | Dessert d’automne

Après les vacanciers d’été, c’est à la nature de se dorer la pilule : feuilles, lumière, légumes se parent des belles teintes jaunes-orangées d’automne. Bientôt, fleuriront au pieds des chênes d’odorants bouquets de cèpes charnus. En Anjou toutefois, ce n’était le weekend dernier pas encore leur moment et je suis rentrée de mon excursion forrestière, le panier plein de jolies feuilles et de châtaignes, mais avec zéro champignons. Heureusement, de retour au potager, un potimarron me tendait son joli bidon. J’ai eu envie de le cuisiner en dessert, comme on le pratique beaucoup outre-atlantique et moins chez nous, ce qui est rondement dommage.

Car, avec sa chair tendre et sucrée au léger goût de noisette ou de chataîgne selon, le pote’ imarron s’est révélé parfait dans le rôle, y compris du point de vue de papilles moins fantasques que les miennes, particulièrement fiables.

S’il est des desserts qui te demande quantité de temps et matériel, ce n’est certainement pas le cas de celui-ci. Composé d’un biscuit de speculoos-noisettes-pruneaux et d’une ganache potimarron-chocolat blanc, il se réalise sans four. Il est aussi 100% végétal, le speculoos étant traditionnellement réalisé sans oeuf, et à condition de choisir un chocolat blanc sans produit laitier.

 

 

 

Pour consulter les recettes dont je parle :
- Gnochhis de potimarron à la crème de noix
- Crumble de potimarron ou kabocha

Et voici la recette en croque-dessiné. Pour l’agrandir, cliquer dessus, puis pour l’imprimer cliquer droit.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

11 réponses à Entremet façon cheesecake au potimarron | Dessert d’automne

  1. C’est trés travaillé! bravo pour bien démarrer l’automne!

  2. emilieandlea dit :

    Très belle idée cet entremet, j’aime beaucoup ce mélange de saveurs, bravo !
    Emilie

  3. camichka dit :

    Miam miam slurp, j’en bave (presque) sur mon clavier…
    De toute façon, avec le potimarron, on ne peut pas se tromper, c’est si bon !
    Je remplacerai juste les spéculoos par des sablés bretons (non, je ne suis pas une obsessionnelle des sablés bretons, j’aime juste pas les spéculoos, je trouve que ça a un goût de carton ! Et comme j’aime pas les petits-beurres non plus…)
    Si je pinaille, je dirai que ce n’est pas vraiment 100% végétal, vu que le chocolat blanc contient pas mal de produits laitiers, mais comme je ne suis pas végétalienne, je m’en moque, et je vais m’empresser de faire cet entremets si appétissant !

    • Mathilda dit :

      gloups, m’en vais coller un astérix à mon chocolat blanc, avant que la police végétale ne s’occupe de moi. Avec des sablés bretons, ça doit être top aussi °v°

  4. camichka dit :

    Mdr, la police végétale ! C’est une belle plante, mais tu crains sa volée de bois vert ?

  5. Amélie dit :

    BEAU & DÉ-LI-CIEUX!
    Une association de saveurs très agréable.

  6. Manon Genti dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, félicitations pour ce blog, ces dessins et recettes!

    Cette recette m’attirait beaucoup, je l’ai donc faite hier, mais je trouvais qu’il y avait trop peu de potimarron 120g… du coup pour qu’il y est une bonne épaisseur j’ai rajouté de la compote de pomme maison :)

    En fait j’aurais voulu savoir s’il n’y avait que moi qui trouvais que la quantité était un peu faible ?

    Merci encore, car on se régale avec ces entremets!!

    bonne journée!

    • Mathilda dit :

      Bonjour Manon, j’utilise effectivement pour ces desserts de petits cercles de 7cm de diamètre. Si tu en utilises de plus larges, c’est possible que ce soit un peu juste : mais je vois que tu as trouvé une excellente solution avec la compote de pomme ! Miam ça me donne envie d’essayer tiens :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>