Moelleux d’hiver patate douce et sésame

Après cette tarte à la patate douce et aux châtaignes, poursuivons notre exploration sucrée de la patate douce, version mini moelleux, à offrir à l’heure du thé .

Mais d’abord, que vient faire la « peau » dans cette histoire ? Au Japon, certains produits alimentaires vantent les propriétés thérapeutiques de leurs ingrédients. On lit sur les étiquettes et même certains menus de restaurant, les mentions « spécial peau », « belles dents », ou encore « cheveux brillants »,… Ces arguments ciblent davantage un public féminin que masculin je suppose. Quoique. Une publicité qui peut paraître un poil dérisoire, en regard de l’efficacité réelle de ces produits. Toutefois, je trouve vraiment intéressante, la démarche d’attirer l’attention du consommateur sur les qualités nutritives de ses aliments, plutôt que d’autres plus imaginaires, telles celles diplomatiques puis homériques de certains chocolats, ou encore le potentiel érotique de tel café. Ceci dit, certaines pub sont vraiment des chefs d’œuvre, quel dommage que tout ce talent ne serve d’autres causes que celle de créer toujours de nouveaux besoin, qu’en pensez vous ?

Mais revenons à nos moelleux : de petits gâteaux innocents, tout dorés sous leur bérets blanc, dont les ingrédients aideront votre peau à braver frimas d’hiver et les éventuels/inévitables excès de fin d’année. D’abord, grâce à la patate douce, une excellente source de vitamine A et d’autres antioxydants. Le sésame quant à lui, entre autres est riche, non pas en or, mais en cuivre, nécessaire à la production du fameux collagène, servant à la réparation des tissus. Le beurre lui-même offre une belle teneur en vitamine A. Mais il est très important de le clarifier, sous peine de devenir indigeste à la cuisson. Il existe 2 techniques très simples : voir cette vidéo de l’Atelier des chefs. Il y a un côté très gratifiant d’identifier dans son beurre ce qui nuit à la cuisson.

Et sinon, c’est bon comment ? Ce sont des douceurs dont les saveurs assez subtiles fleurent bon l’hiver, entre la note d’agrume du glaçage, le grillé du sésame torréfié et la patate douce au parfum de châtaigne. L’utiliser ainsi en purée permet en outre de ne pas utiliser d’œuf, tandis que sa saveur naturellement sucrée permet de réduire les proportions de sucre, pour un résultat plus léger et digeste. Logez ces coquets moelleux dans des minis moule à muffin, et servez les au café ou à l’heure du thé.

Pour ceux qui sont sans balance, utiliser comme mesure un contenant de 20cl type pot moutarde. Si vous utilisez une patate non bio, ne pas utiliser la peau. Le glaçage n’est pas du goût de tous : si vous écartez l’option, augmenter légèrement la dose de sucre des moelleux à 80g, pour un résultat bien équilibré.

Moelleux d’hiver à la patate douce et au sésame
Pour une 30taine de minis moelleux dans des moules à muffin de 4cm de diamètre

Les moelleux :
- 50g de sucre roux (1/2 mesure moins 1 cuillère à soupe bombée)
- 100g de patate douce bio non pelée cuite à la vapeur et réduite en purée (1 mesure)
- 50g de beurre demi-sel clarifié fondu (1/3 de mesure)
- 100g de farine
- 20 cl de lait
- 1 cuillère à café de levure
- 2 cuillères à soupe de sésame blond

Le glaçage :
- 1 blanc d’œuf (réserver le jaune pour faire ces sablés au matcha)
- 50g de sucre glace
- 1 goutte d’huile essentielle d’orange douce

Faire torréfier le sésame à sec dans une poêle sur feu vif quelques minutes, le temps qu’il blondisse et parfume. Le moudre puis l’assembler avec le sucre, la farine et la levure. Incorporer le beurre fondu, la purée de patate douce, puis le lait. Préchauffer le four à 180°C. Garnir au 2/3 des mini moules à muffin et enfourner 10-15 minutes. Laisser refroidir avant de glacer.

Préparez le glaçage : montez le blanc d’œuf en neige. Dans une jatte, verser le sucre glace, ajouter la la goutte d’huile essentielle puis incorporer progressivement le blanc, arrêter lorsque la consistance est épaisse et collante. En napper vos moelleux et réserver au frais.

Servir avec un thé vert, pour optimiser les vertus antioxydantes de ces douceurs santé !

Autres petites douceurs de saison :
- Cookies au kaki, avoine et noisettes
- Sablés au sésame et matcha

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réponses à Moelleux d’hiver patate douce et sésame

  1. AurelieWa dit :

    Quelle association sympa, j’aime beaucoup

  2. flo makanai dit :

    Oh, une petite recette toute parfaite comme je les aime, et j’ai tous les ingrédients à la maison…
    Les douceurs du thé de ce jour sont toutes trouvées, merci Mathilda!

  3. Blanca dit :

    Hummm moelleux à souhait grâce à la patate douce ! Pour des moules à muffins de taille normale compter entre 20 et 25 min (25 pour ma part). Je n’ai pas fait le glaçage mais j’ai glissé entre 2 couches de pâtes, une boule de pâte à tartiner choco « Homemade » que j’avais en réserve (à base de haricots, dattes et noisettes: http://www.lesbonheurs.fr/2013/03/la-recette-de-notre-placard-1-pate.html). Plein de saveurs en bouche ! La prochaine fois, je testerai en diminuant le beurre à 30g car le sésame moulu est déjà assez riche en bon gras… let’s see ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>