Tarte d’automne aux kakis

La reine des tartes fait son retour… Celle-ci toutefois, ne rentrera vraisemblablement jamais dans votre carnet de recettes basiques (sauf évidemment propriétaires d’une plantation). Toutefois, à la saison des kakis, elle saura créer l’évènement. D’une belle couleur jaune-orangée et d’un goût acidulé, cette tarte bondon plaira sûrement aux enfants… Et encore davantage aux grand(e)s qui saurons combien la crème contient peu de matière grasse (en fait, que du jaune d’œuf) et de sucre ajouté, le kaki étant naturellement bien sucré.

Le kakis est un fruit japonais d’automne au goût suave que je vous présentai dans cet article-ci. Certes, quand on en achète, ce n’est sans doute pas pour en faire une tarte (quoique, après cette recette). Mais elle est idéale pour ceux ayant pris des hachiya pour des fuyus, ou qui se retrouvent avec des kakis vraiment trop blets.

Dans cette recette, réalisable sans balance, j’utilise comme mesure un pot type yaourt d’une contenance de 20cl. La pâte sablée est la même que cette tarte au citron à tomber, avec un peu de levure qui donne une pâte un peu plus épaisse que l’ordinaire. Mais vous pouvez bien entendu utiliser une pâte sablée prête à l’emploi de bonne qualité. La fécule de riz peut-être remplacée par de l’arrow-root (ou kuzu), ou encore de la maïzena.

Tarte aux kakis
Pour 1 tarte moyenne de 20cm de diamètre, pour 4-5 personnes

- environ 200g de pâte sablée : soit la 1/2 de celle de cette recette ou prête à l’emploi
- 1 gros citron
- 3 kakis blets (mais tout dépend de la taille : soit l’équivalent d’1 et 1/2 mesure une fois en purée)
- 80g sucre roux (1/2 mesure)
- 40g de fécule de riz ou autre (1/3 mesure)
- 1 œuf
- 1/4 càcafé d’agar-agar (soit 0,5g)

Commencer par faire cuire la pâte : l’abaisser au rouleau ou l’étaler directement dans le moule à la main, ici tous les astuces. Façonner des bords assez épais, d’environ 1,5 cm de large. Piquer à la fourchette et recouvrir de papier sulfurisé que vous empèserez pour éviter qu’elle gonfle trop. Utiliser des billes de cuisson, des légumes secs ou encore du riz. Enfourner à 180°C pour environ 10-15 minutes. A la sortie, la pâte doit être dorée.

Faire la crème de kaki : réduire les kakis en purée, verser dans une jatte. Presser le jus de citron et ajouter aux kakis. Broyer les caillots de la fécule au mortier et ajouter aux kakis et citron. Incorporer l’agar-agar dans le mélange. Dans une autre jatte, fouetter l’œuf entier et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Y incorporer le mélange à base de kakis. Verser le tout dans une petite casserole et mettre sur feu doux. Mélanger sans discontinuer : le liquide doit peu à peu s’épaissir jusqu’à avoir la texture d’une béchamel compacte (opération qui dure environ 10 min).

Étaler la préparation sur la pâte cuite. Laisser refroidir. Servir avec un thé fumant.

Vous aimez les tartes ? Moi aussi…

Tartes salées d’automne :
- Tarte fine aux poireaux
- Tarte aux champignons

Tartes sucrées d’automne :
- Tarte façon amandine aux poires du Japon
- Tarte au citron

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 réponses à Tarte d’automne aux kakis

    • Mathilda dit :

      Bonne préparation alors ! Une chose à savoir : la recette est assez légère en sucre, si tu a la dent sucrée tu préféras peut-être monter à 100g :)

  1. Adrien dit :

    Alors celle-la je l’avais bien repérée, puis quand j’ai trouvé des kakis au supermarché bio, j’ai foncé !
    Me suis régalé à la préparer, même en étant le novice que je suis en pâtisserie ( je ne cuisine que du salé quasiment ).
    Le résultat était plutôt réussi.
    Seule la consistance était un peu liquide, comparé ce que j’imaginais, comme une tarte au citron par exemple. Peut être n’ais-je pas assez fait réduire ?
    Enfin je me suis dit qu’on pourrait facilement rajouter une épice comme la cannelle, la noix de muscade ou autre chose mais à dose modérée.. n’est-ce pas ?

    • Mathilda dit :

      Bonjour Adrien, merci pour ta note. La consistance doit être effectivement comme celle d’une tarte au citron. Peut-être aurait-il fallu que tu fasse prendre la ganache un peu plus longtemps, ou alors rajouter une cuillère à café de fécule. Un autre astuce : incorporer 1/4 de càcafé d’agar-agar et faire chauffer comme indiqué dans la recette, ce gélifiant à base d’algue incolore et sans gôut apportera à ta tarte une tenue parfaite. Pour les épices, cannelle et muscade iront très bien avec le kaki (1 pincée de muscade, 1/4 de càc de cannelle), on pourrait tout aussi bien ajouter de la pulpe de gingembre (1/2 càc) ou encore le zeste d’un 1/2 citron :D

  2. Adrien dit :

    Bah voilà je n’ai pas osé mettre la dose de fécule exacte car je n’avais pas de fécule de riz mais de maïs .. À force d’être trop timide!
    Et puis surtou je n’ais pas pensé à l’agar-agar que j’ai pourtant chez mois, merci du tuyau.
    Je retenterais c’est sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>