Brioche torsadée au matcha et sésame

Chers nomades de 2012 ! Quel plaisir de retrouver blog, fourneaux, et une bonne brioche, après s’être frotté aux frimas japonais. Auprès du Mont Fuji d’abord, suprêmement majestueux avec ses habits blancs ; puis au travers des Alpes Japonaises hérissées de sapins ; et aussi sur la côte déchiquetée de la péninsule de Noto-Hanto (photo ci-dessous). Vivre à Tokyo offre bien des avantages, mais sûrement pas celui de se recueillir au milieu de paysages lisses de toute construction. A tous les assoiffés de nature, je conseille ce voyage hors des grands circuits touristiques, qui vous fera voir un Japon brut de décoffrage. A condition toutefois de louer une voiture : question permis, c’est très simple quand on est Français. Pas besoin de passer un test, il suffit d’aller le faire traduire auprès de la JAF, ce qui ne prend que 2 heures. Et à vous la voiture-buissonnière ! Voir ici pour plus d’informations.

Pour ce retour de vacances, et avant de mettre le cap vers des océans de verdure, voici une recette de Gâteau des Rois, à préparer pour le 6 janvier, jour de l’épiphanie, fête chrétienne célébrant l’arrivée des Rois Mages à Bethléem. La tradition pâtissière qui en a résulté remonte toutefois encore plus loin dans le temps : voyez notamment cet article de Wikipédia. En France, et selon les régions, on prépare pour l’occasion une galette fourrée à la frangipane, ou bien une brioche, en forme de couronne. Réaliser une pâte feuilletée maison demande beaucoup de temps et encore plus de beurre. A l’heure post-réveillonnaire, point trop n’en faut, j’ai donc opté pour la brioche… au beurre : admirez la logique. En fait, j’avais aussi depuis longtemps envie de vous parler du levain déshydraté, importé de France (c’est mal), pour réaliser du pain maison. J’ai testé plusieurs levains bios dont j’ai toujours été satisfaiste, notamment celui de Priméal à l’épeautre. A l’ouverture du sachet, la poudre a une odeur un peu forte, mais n’ayez crainte : elle disparait à la cuisson.

Au Japon, la coutume n’est pas très repandue. Pourtant, tels que je commence à connaitre les Japonais, leur amour des traditions en tous genres et leur goût des nouveautés, sans doute pourrait-elle devenir populaire. C’est en tout cas, le pari pris par Sadaru Aoki, qui propose dans ses boutiques tokyoïtes une élégante galette doublement japonisée, au macha et pâte d’azuki, telle celle-ci datant de 2009. En visitant son site, j’ai d’ailleurs remarqué que Sadaru Aoki écrivait « mâcha » avec un élégant accent circonflexe. J’aurais trouvé l’idée excellente, si elle n’évoquait pour moi le terme « mâcher », pas vraiment flatteur au sujet du thé. A Paris, la maison de thé Jugetsudo propose également une galette frangipane et matcha qui a l’air fameuse.

Quant à ma brioche des rois japonaise, je n’ai pas hésité une seule seconde à associer sésame et matcha, après ces délicieux sablés. Je suis parti de la recette de brioche nature de B comme Bon, que j’ai adaptée au levain en m’appuyant sur les précieux conseils de Flo Makanai. Mais du coup, j’étais tellement concentrée sur la question de savoir si la brioche allait bien gonfler, que j’en ai oublié de glisser la fève. Faute de monarque du jour, nous avons donc eu une Reine des tartes

Si vous êtes sans balance, utilisez comme mesure un contenant de 20cl type pot moutarde.

Brioche torsadée au thé matcha et graines de sésame
Pour une petite brioche dans un moule rond au bords haut de 20 cm de diamètre.

- 100 g de beurre fondu (un peu plus d’1/2 mesure)
- 50 g de sucre (1/2 mesure)
- 300 g de farine blanche (3 mesures)
- 15g de levain déshydraté (1 cuillère à soupe bien bombée)
- 2 œufs
- 10 cl de lait (1/2 mesure)
- 1 pincée de sel
- 2 cuillères à café de thé matcha en poudre
- 2 cuillères à soupe de graines de sésame

Faire fondre le beurre, tiédir le lait. Dans une large jatte, mélanger farine, sucre, levain et sel. Former un puits et verser les œufs battus, le lait tiède et le beurre fondu. Mélanger puis pétrissez la pâte 10 minutes. Je procède directement dans la jatte : glisser la main sous un bord de la pâte et replier vers le centre en appuyant bien, recommencer avec un autre bord, et ainsi de suite.Voir également cette vidéo de Back Home Bakery pour comprendre le geste, notez qu’il s’agit normalement d’un geste utilisé pour le pliage des pâtes humides et qu’il faut mettre davantage de force si vous l’utilisez pour pétrir.
Couvrir la pâte d’un torchon humide et la laisser gonfler dans un endroit tiède* environ 2 heures, elle doit quasiment doubler de volume. Huiler votre moule rond. Lorsque la pâte a bien levé, diviser en 2 morceaux et former des boudins d’environ 50cm de long. Rouler l’un dans les graines de sésame et l’autre dans la poudre matcha. Enlacer en torsade, puis installer en rond dans le moule et placer au centre un ramequin allant au four pour conserver un rond net.
C’est le moment de ne pas oublier de loger une fève à l’intérieur de la pâte !
Recouvrir à nouveau d’un torchon humide et laisser lever la pâte dans un endroit tiède environ 1 heure (j’ai lu là encore, que la pâte doit doubler de volume mais ca n’a pas ete mon cas, ca n’a en tout cas pas empêché ma brioche de bien gonfler au four)
Enfourner dans un four préchauffé à 210°C et faire cuire 20 minutes en surveillant bien les 5 dernières minutes car la croûte brunit vite (la mienne a d’ailleurs trop attendu) !

Déguster tiède, en s’arrangeant pour avoir dans l’assemblée quelqu’un de plus jeune que vous ;)

*La juste température : la pâte gonfle mieux à 20-25°C. S’il fait trop froid, l’installer à l’intérieur de votre four éteint et porte ouverte, préalablement préchauffé à température minimale.

Régalez-vous de ces autres gâteaux hivernaux :
- Fabuleux banana cake façon Trish Deseine.
- Tarte à la patate douce et aux marrons caramélisés.
- Moelleux patate douce et sésame.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 réponses à Brioche torsadée au matcha et sésame

  1. Tombouctou dit :

    Très belle version de gâteau des rois ! J’ai aussi bien envie de me lancer dans la confection d’un gâteau digne de ce nom cette année et ta petite touche japonisante me plaît bien (étonnant, non ?).
    Au passage, j’en profite pour te souhaiter une très belle année 2012. :)

  2. Delphine dit :

    Bonne année 2012, qu’elle t’apporte ainsi qu’à tes proches bonheur, amour et réussite ! Cette année commence bien, j’aime beaucoup cette brioche ! D’autant plus que je déteste la galette, et qu’en général on n’a pas de substitut ! :(
    Des bises !
    Delphine

    • Mathilda dit :

      Merci Delphine. Moi non plus je n’aime pas trop les galettes et en particulier la frangipane, ce qui est très bizarre car sinon j’adore cuisiner avec la poudre d’amande ! Peut-être est-ce le melange oeuf+sucre un brin trop lourd…

  3. Mingou dit :

    Belle et heureuse année 2012, pleine de douceur, de gourmandise et de belles illustrations !
    Je t’embrasse.
    (Et j’espère te rencontrer un jour, quand je retournerai au Japon…)

  4. Matcha Girl dit :

    Merci Mathilda pour cette superbe recette !
    Je vais l’essayer ce week-end. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>